Accueil / Maladies / Pourridé des racines

Le pourridié des racines Armillaria mellea

Est présente dans toutes les régions tempérées et tropicales.

Ordre : Agaricales - Famille : Tricholomataceae

Statut réglementaire : aucun

Fiche technique

Plantes hôtes :

Armillaria mellea (sensu stricto) attaque notamment la vigne ; les arbres et arbustes d'ornements, fruitiers et forestiers ; et exceptionnellement les conifères. En revanche, Armillaria obscura attaque les conifères et certains feuillus tels que le bouleau, acacia, ...

Morphologie

La forme sous corticale du champignon est constituée de cordons mycéliens blanchâtres très résistants.

La forme aérienne apparaît en automne souvent en touffes importantes. Elle est constituée d'un pied élancé, jaune-brun, fibreux garni d'un anneau et d'un chapeau jaune doré. Ce chapeau est au début hémisphérique puis s'étale et s'aplatit avec le temps. Il est constitué de lames blanches qui se foncent. Il porte un mamelon central et est recouvert par quelques écailles brunes.

Biologie :

Ce champignon est présent dans tous les types de sols. Il se maintient sous forme de mycéliums dans les racines et les bois morts enfouis dans le sol. A partir de ces mycéliums présents dans le sol, des rhizomorphes se développent et s'enroulent autour des racines d'un arbre voisin. Le champignon pénètre entre le bois et l'écorce et s'y développe (filaments blanchâtres en forme de palettes). Lorsque l'arbre est fortement attaqué, les formes aériennes du champignon apparaissent. Une fois l'arbre tué, Armillaria mellea se comporte alors comme un simple champignon saprotrophe.

Symptômes et dégâts :

Armillaria mellea est responsable de la pourriture des parties vivantes du bois. Elle dégrade dans un premier temps le système racinaire de l'arbre puis le collet et la base du tronc entraînant un dépérissement plus ou moins rapide du sujet atteint. A ce stade, une lésion se produit au pied de l'arbre et l'attaque du cambium se révèle par un écoulement de sève colorée. Au niveau des racines fortement attaquées, du collet, on observe sous l'écorce la présence de moisissures blanches et des filaments noirs.

Moyens de lutte

Il n'existe pas de lutte chimique vraiment efficace pour lutter contre ce champignon.

Il convient d'arracher, en prenant soin d'enlever toutes les racines, le ou les sujet atteints et de les brûler sur place. Il est conseillé de ne pas replanter d'arbre au même endroit.

En rapport avec votre recherche

Cultures associées