Accueil / Ravageurs / Cochenille chinoise

La Cochenille Chinoise Ceroplastes sinensis

Supposée originaire de Chine mais sans doute plus exactement d'Amérique Centrale ou du Sud, la cochenille chinoise est aujourd'hui introduite en Italie, France, Turquie, Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, ...

En Europe, les dégâts ne sont pas signifiatifs.

Ordre : Homoptère - Famille : Diaspidae

Statut réglementaire : aucun

Fiche technique

Plantes hôtes :

Espèce polyphage que l'on retrouve notamment sur agrumes.

Morphologie :

A) Les adultes

Les femelles adultes, sessiles, sont recouvertes par une épaisse couche de cire blanche-rosâtre. Cette couche de cire est constituée d'une large plaque plate dorsale et de 6 plaques latérales trapézoïdales. Au milieu de chacune des plaques, se trouve une ponctuation rouge avec au milieu un petit point blanc.

B) Les larves

Il y a trois stades larvaires. Les deux premiers stades sont blancs. Au stade L2, la larve arbore 7 grands « piquants » de cire pointus ; 1 central et 6 latéraux. Le stade L3 est rose.

Biologie :

Ceroplastes sinensis passe l'hiver aux stades larvaires et femelles matures. A la fin du printemps, début de l'été, les femelles pondent sous leur bouclier et meurent. La nouvelle génération apparaît. Les jeunes stades larvaires tendent à rester immobiles principalement sur la face supérieure des feuilles où ils se nourrissent avant de migrer sur les branches (stade L3) pour finir leur développement.

On pense que les mâles se retrouveraient à l'état immature sans se développer en adultes et ne seraient apparemment pas nécessaires à la reproduction.

Il y a apparemment une génération par an avec une reproduction parthénogénétique.

Symptômes et dégâts :

En Australie, il s'agit d'un important ravageur sur Citrus tandis qu'en Europe, cette cochenille ne cause pas de dégâts significatifs en vergers.

Moyens de lutte

Ne causant pas d'importants dégâts, une lutte chimique contre cet insecte n'est pas recommandée du fait de l'impact néfaste des produits sur les populations d'insectes auxiliaires.

Cependant, pour chaque culture, la liste des produits homologués pour les traitements cochenilles est disponible sur le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr.

En rapport avec la Cochenille chinoise

Cultures associées