Accueil / Ravageurs / Leptocybe invasa

Leptocybe invasa (Fisher & LaSalle)

Supposé originaire d'Australie, cet homoptère est présent au Moyen-Orient, dans le bassin méditerranéen. Il a été identifié en Corse par la Fredon Corse en 2004.

Il est à l'origine de la formation de galles sur Eucalyptus.

Ordre : Homoptera - Famille : Eulophidae

Statut réglementaire : aucun

Fiche technique

Plantes hôtes :

Leptocybe invasa est présente sur eucalyptus (Eucalyptus botryoides, E. bridgesiana, E. camaldulensis, E. globulus, E. gunii, E. grandis, E. robusta, E. saligna, E. tereticornis, E. viminalis, ...).

Morphologie :

Les femelles adultes mesurent 1,1-1,4mm. Le corps et la tête sont bruns avec des reflets bleus ou verts métalliques. La coxa de la patte antérieure est jaune tandis que celle de la patte intermédiaire et postérieure sont brun à brun clair. Les ailes sont hyalines ou fumées avec une nervation brune.

La tête est fortement collapsée avec des rainures et des dépressions prononcées autour du triangle ocellaire. La cavité scrobale présente une ligne médiane. Le point d'insertion des antennes est à peu près à égale distance entre la marge clypéale et l'ocelle médian et au dessus du niveau de la marge ventrale de l'œil composé. Les antennes possèdent une scape jaune (sombre dans sa partie apicale), un pédicelle plus long que la moitié de la longueur de la scape; le funicule (composé de 3 segments) et la massue antennaire (3 segments) sont bruns. Les pattes et les tarses sont jaunes avec le dernier segment tarsien brun à sa face supérieure.

Biologie :

 Aucun mâle n'est connu pour cette espèce. Les femelles se reproduisent par parthénogenèse. Les femelles pondent dans l'épiderme à la face supérieure des jeunes feuilles de part et d'autre de la nervure principale, dans le pétiole des feuilles et dans le parenchyme des petites branches. Les attaques ont lieu dans les deux semaines du débourrement. Les œufs sont espacés de 0,3-0,5mm et pondus de manière linéaire.

Symptômes et dégâts :

La ponte déclenche le début du processus de formation des galles. Au final avant l'émergence des adultes, les galles sont rouge clair à rouge sombre selon qu'elles sont sur les feuilles ou les tiges. Une fois les adultes émergés, elles deviennent brun clair quand elles sont sur les feuilles et brun-rouge sur les tiges.

Moyens de lutte

La lutte chimique contre ce ravageur est difficile à mettre en place. Pour connaître la liste des produits homologués en traitements des parties aériennes sur arbres et arbustes d'ornement, consulter le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr

En rapport avec Leptocybe invasa

Cultures associées