Accueil / Ravageurs / Psylle de l'eucalyptus

Photo Fredon Corse

Le psylle de l'eucalyptus Glycaspis brimblecombei (Moore)

Originaire d'Australie ce psylle est aussi présent en Amérique du Nord, dans plusieurs pays d'Amérique du Sud. En Europe cette espèce a été identifiée au Portugal, Espagne, sud de l'Italie, en Sardaigne et en Corse

Fiche technique

Plantes hôtes :

Glycaspis brimblecombei se développe sur le genre Eucalyptus

Morphologie :

Les adultes :Les adultes mesurent environ 3 mm de long, vont du vert clair au brun avec des taches jaune orange. Ils arborent 2 cones frontaux bien développés et un thorax dorsalement plat.

Les larves :Les larves sont jaunes à brunâtres et sont recouvertes d'une couche de miellat cristallisé d'environ 3mm de diamètre et 2mm de hauteur qui les font ressembler à des cochenilles à boucliers. Les nymphes pour leur part sont rouge bronze avec des ébauches alaires foncées présentant des points blancs.

Biologie :

Les femelles pondent leurs œufs individuellement ou en petits paquets de préférence sur les jeunes pousses. Plusieurs générations peuvent se succéder. Les imagos possèdent une bonne capacité de vol. Les larves effectuent la totalité de leur cycle de développement sous cette couche protectrice de miellat.

Photo Fredon Corse

Symptômes et Dégâts :

Les larves et les adultes sécrétent un abondant miellat sur lequel se développe la fumagine. De fortes infestations peuvent conduire à une défoliations des arbres, une mortalité des jeunes rameaux et entrainer un affaiblissement de l'arbre.

Moyens de lutte :

Un certain nombre d'espèces de coccinelles, de syrphes ainsi que Chrysoperla spp., Anthocoris spp peuvent prédater ce psylle. Glycaspis brimblecombei est de plus dans sa zone d'origine spécifiquement parasité par le micro-hyménoptère Psyllaephagus bliteus.

Pour connaître la liste des produits homologués pour le traitement des arbres et arbustes d'ornement consulter le site : http://e-phy.agriculture.gouv.fr